Sélectionner une page

Walmart vs Amazon

Dans le retail, ce sont les géants qui initient les plus grandes batailles : Amazon et Walmart

 

Un mercredi sur deux, h/commerce vous fournit une analyse approfondie des tendances les plus impactantes qui restructurent le secteur du retail.

Amazon et Walmart sont montés tour à tour sur la première et la deuxième marche du podium dans le secteur mondial de la vente au détail. On ne sait jamais qui bat l’autre, mais une chose est sûre : il n’y a personne pour les devancer.

Les histoires de Walmart et d’Amazon sont pour le moins intéressantes : deux grands distributeurs aux stratégies initiales différentes qui aujourd’hui se croisent pour battre l’adversaire. Si nous parcourons l’histoire de chacune des entreprises, nous pouvons clairement voir qu’Amazon et Walmart sont nées sous des modèles différents.

Une concurrence sans fin

 

Amazon est la marketplace mondiale la plus compétitive de tous les temps

Dans un premier temps, concernant Amazon, tous ses produits ainsi que ceux de ses marchands sont vendus directement, par le biais de sa place de marché en ligne. Bezos a défini un plan d’action en 1994 qu’Amazon a suivi à la lettre : un voyage guidé par l’innovation continue.   

Si nous devions mettre en évidence les avantages concurrentiels les plus pertinents d’Amazon, nous ferions probablement référence à la forte proposition de valeur que l’entreprise offre ainsi qu’à la large gamme de produits, de biens et maintenant de divertissements auxquels le client peut accéder avec une expérience d’achat pratique et des prix bas. Parmi la grande variété de produits et de services proposés par Amazon, on trouve de tout, d’un film d’une des plus grandes sociétés de production cinématographique de tous les temps, comme la Metro Goldwyn Mayer, à un produit pharmaceutique. 

Amazon cible plus de 50 000 typologies de clients différentes qui sont réparties entre les plateformes proposées par l’entreprise. Pour fidéliser ses clients à ses services, Amazon a créé un modèle basé sur l’abonnement avec Amazon Prime.

Même si le leader était déjà l’un des détaillants les plus puissants du marché, après avoir longuement examiné son concurrent le plus direct, il a conclu que la diversification pourrait l’aider à se développer encore plus rapidement afin de finalement le dépasser. À une époque où la numérisation est le nerf de la guerre, le détaillant en ligne le plus puissant de tous les temps commence à mettre en place des magasins physiques. L’entreprise a créé des magasins comme Amazon Fresh ou Amazon Go qui sont des supermarchés axés sur des offres alimentaires et des achats sans caisse.

Social Commerce

Source: Similar Web

Walmart, un brick&mortar robuste, présent partout aux États-Unis

En ce qui concerne Walmart, nous constatons que l’identité de l’entreprise repose majoritairement sur son modèle commercial traditionnel de la vente au détail. Walmart a toujours adopté – comme Amazon à cet égard – une stratégie de leadership à faible coût. Bien que le géant travaille depuis ses débuts par le biais de magasins physiques, il s’est récemment concentré de manière significative sur la structuration des ventes en ligne sans laisser de côté ses magasins déjà bien établis et son excellente chaîne d’approvisionnement et logistique. 

Aujourd’hui, n’avoir que des magasins physiques signifie être désavantagé par rapport à ceux qui se sont lancés directement dans le commerce électronique. Pour remédier à cela, Walmart a premièrement misé sur le développement d’une offre de marketplace en ligne et, deuxièmement, sur la fixation de prix similaires à ceux proposés en magasins. Autre fait marquant, Walmart a fait l’acquisition de la plateforme de commerce électronique Jet.com en 2016 pour 3,3 milliards de dollars, qui a renforcé son avantage concurrentiel dans le domaine du commerce électronique. 

Les divergences entre les deux modèles se lisent aussi dans les chiffres


Si l’on regarde la croissance digitale des deux concurrents, il semble évident de souligner qu’en termes de croissance digitale, Amazon dépasse largement Walmart, qui avance à pas de géant mais n’a pas encore atteint la performance du titan du commerce de détail numérique. De janvier 2021 à juin 2021, Amazon a généré 59,9 % de son trafic en ligne par des canaux directs, contre 46,8 % pour Walmart. Amazon génère également plus de trafic que Walmart via sa place de marché. Amazon détient plus de 40% du marché du commerce électronique de détail aux États-Unis, contre 8 % pour Walmart.

Si nous passons au mode hors ligne, nous observons que Walmart possède 5 353 magasins américains alors qu’Amazon en possédait 589 en 2020. D’autre part, Amazon a 95 millions de visiteurs mensuels sur son site web, alors que Walmart en a 100 millions. 

Source: Company reports & Statista


En quoi est-ce intéressant ?

 

Amazon et Walmart s’inspirent clairement l’un de l’autre, et c’est principalement la base de leur rivalité : chacun adopte les succès de l’autre. Walmart a augmenté de manière exponentielle sa présence dans le domaine de la technologie et Amazon a rassemblé ses forces pour cibler le commerce hors ligne.

La raison pour laquelle ils se transforment peut-être expliquée par la standardisation de l’offre : il existe une concurrence accrue qui touche tous les segments du marché, tant en ligne que hors ligne, de sorte que si un détaillant n’accroît pas sa présence dans chaque branche du secteur, il perdra une frange du marché. 

Aujourd’hui, pour conserver son leadership, il est vital d’être compétitif sur un marché proche de la saturation. Les deux détaillants doivent considérer, avant de faire évoluer leurs modèles, toutes les possibilités de distribution et de livraison disponibles dans le secteur, toutes les façons d’atteindre le consommateur de manière non intrusive, les nouveaux besoins de ces consommateurs en termes de durabilité, leur désir d’instantanéité et leur utilisation massive de la technologie.

Alors qu’Amazon et Walmart commencent à proposer bon nombre de produits identiques aux consommateurs, les plus petits acteurs du marché ont de plus en plus de mal à proposer leurs articles à la vente. En effet, leurs produits ne sont pas systématiquement vendus à des prix compétitifs en raison de la présence de ces grands acteurs sur le marché. Même si les vendeurs ont le désir d’imiter ces deux grands acteurs, Walmart et Amazon leur rendent la tâche difficile. Il devient ardu de se développer largement sur un marché aussi occupé et qui couvre déjà presque toutes les offres.

 

 Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle pour suivre les évolutions technologiques et les initiatives du retail dans le monde.

New Business:

Maxime Sabot maxime.sabot@havas.com

29/30 quai de Dion Bouton
Puteaux Cedex 92817 France

Follow us: